newsletter

newsletter de TOXIC-MUSIC épisode 7 : RIO LOCO - MANU CHAO - CHORALE MICHELET - EXPO

RIO LOCO :

C'est plus de 100.000 personnes qui auront pu voir le logo de TOXIC-MUSIC sur les écrans géants du festival RIO LOCO. On vous avait annoncé le partenariat, TOXIC-MUSIC a réalisé l'ensemble des écrans vidéo diffusés entre les concerts pendant toute la durée du festival. La directrice, Christine TILLIE s'est déclarée très satisfaite de cette première collaboration. Retrouvez les films sur nos pages Dailymotion ou Youtube.

Au rang des moins bonnes nouvelles, on a pu lire dans libé les déboires du festival avec la municipalité qui voit en ce festival un héritage de l'ancienne majorité. Pourtant, avec ses 120 concerts, dont un certains nombre décentralisés dans les quartiers, avec son tarif accessible de 5€, avec sa charte écolo (goblets réutilisables, recyclage des déchets au sein du festival, sensibilisation au développement durables, etc...) RIO LOCO semble proche des valeurs défendues habituellement par la gauche. En tout cas le festival est aujourd'hui un grand rendez-vous très populaire dont les Toulousains auront du mal à se passer.

Parmi les nombreuses surprises du festival, je retiendrai mes retrouvailles avec un batteur que de nombreux abonnés à la newsletter connaissent, il s'agit de Julien TEKEYAN. Originaire de Janville en Essonne, il fréquentait tout petit déjà le Moulin de Boigny, là où TOXIC-MUSIC avait son premier studio. On peut ainsi écouter son jeu unique sur différents enregistrements de la compile ELECTRAD ou du premier maxi de BIG SIR. LISA PAPINEAU utilisera d'ailleurs longtemps un de ses samples durant ses concerts. Nous nous étions déjà retrouvé par hasard lors d'un concert de SENSES (dont il était batteur) au chainon manquant il y a bien des années. C'est ainsi que SENSES fut programmé aux sessions Electrad d'Effervessonne, pour intégrer finalement la compilation de TOXIC-MUSIC. Après bien des collaborations au sein de groupes franciliens (ABOU SMITH, PF CRUSADE, JUAN ROZOFF) il trouve sa voix dans la world music avec AMINA, ASA (asha), OUMANE TOURE mais également JEHRO. C'est en compagnie de KHALED avec qui il a déjà parcouru le monde, que Julien était invité à RIO LOCO. Je rassure ceux qui l'ont connu par le passé, le showbiz n'a eu aucune emprise sur lui, il reste intact et ouvert comme bien peu artistes de son rang...

un peu de son pour le plaisir:

http://www.veoh.com/browse/videos/category/music/watch/v1338138RtwPnPTB#

MANU CHAO :

Transition idéale, quand on pense à des artistes restés intègres, MANU CHAO revient à Toulouse pour faire 2 petits concerts (complets) au Bikini entre les Solidays et un concert à Barcelone. Une petite pause qui devrait nous permettre de renouer avec la joyeuse bande du Radio Bemba. Peut-être de nouvelles collaborations pour TOXIC-MUSIC en perspective...

CHORALE MICHELET :

Les 18 et 19 juin avaient lieu la répetition générale et la représentation publique de la chorale des élèves de l'école maternelle Michelet à Toulouse. Autour de 120 enfants agés de 3 à 6 ans faisaient leur premier concert. Avec la complicité des enseignants, des parents d'élèves et de chic-online (duplication), TOXIC-MUSIC a produit un coffret CD audio + DVD retraçant ces 2 journées. Pas moins de 16 titres ont été enregistrés et filmés. Un résultat très à la hauteur des attentes de chacun : le coffret vendu 3 euros seulement sur souscription s'est écoulé à 130 exemplaires et les bénéfices de l'opération ont été reversés intégralement à l'école pour financer les sorties scolaires. Un projet qui marque une nouvelle référence, aussitot épuisée pour TOXIC-MUSIC qui a décidément du mal à se cantoner à un genre musical!

l'expo :

Pour accompagner cette newsletter, un petit vernissage inhabituel puisqu'en pleine semaine, ce mardi à 19h, il s'agit d'une série de photos au clair de lune de Karine Demyk.

 

Toujours sur le site :

  • Les services proposés par l’association (sonorisation, enregistrement, tournage de clips, PAO) 
  • Les players : 25 albums en écoute parmi lesquels vous retrouverez des vintages tels FBI, PRORATA TEMPORIS, TUNIQ’S, JACK THE RIPPER mais aussi les TOC, YAKUSA ou BIG SIR. Une trentaine de vidéoclips peuvent aussi être visionnés..
  • La banque d’images comporte désormais plus de 300 photos et toiles d’artistes. 
  •  Les boutiques permettent enfin de dépenser tout cet argent qui s’accumule chez vous : la boutique de CD  (VPC sans frais d’envois – un CD offert pour tout CD acheté – mais aussi les liens pour télécharger les titres en toute légalité) – La boutique de matériel d’occasion pour les musiciens – la boutique de mode
  • Enfin tous les contacts, les partenaires, les infos, la newsletter….

 

En espérant que vous resterez abonnés à cette newsletter et que vous recommanderez le site à vos amis, je vous dis à bientôt sur la toile. Ah j'oubliais... Bonnes vacances si vous partez, on se retrouve à la rentrée.

GWARR

 

 

Contacts

TOXIC-MUSIC
88 rue Pierre Paul Riquet 31000 TOULOUSE

(33/0) 9.5011.8761 bureau
(33/0) 6.8989.8761 mobile Gwarr
(33/0) 1.6162.2546 studio 31
(33/0) 5.6564.1387 studio 12

www.toxic-planet.net ; www.toxic-music.new.fr ; www.toxic-music.zik.mu

Les videos TOXIC-MUSIC sur internet :

DAILYMOTION :http://www.dailymotion.com/gwarr
YOUTUBE : http://fr.youtube.com/toxicplanet
MYSPACE :  http://www.myspace.com/toxicmusicfrance - http://www.myspace.com/electrad

Ce mail ne vous est pas adressé ? merci de répondre en mettant REMOVE dans l’objet.