facebook youtube photos agenda presse
   

facebook

youtube

photos

agenda

dossier de presse

 

 
VISA TEMPORAIRE du CNC N° 2019005631
 
 

L'âge de l'anthropocène (bande annonce 2')

Synopsis : En quelques générations, l'humanité a transformé la Terre au point d'avoir un impact écologique indéniable et irréversible. Alors que tout s'emballe, peut-on encore imaginer une solution à l'urgence climatique, la préservation des espèces menacées, peut-on même espérer un monde pour l'homme sur le long terme ? Les scientifiques lèvent certains doutes et nous donnent des éléments de réponse qui peuvent encore guider nos comportements ou nos choix politiques.

 
               
 

L'âge de l'anthropocène (Intégral 73')

Un film de Gwarr GREFF

Avec

Geneviève Azam - Florence Benoit - Christophe Bonneuil - Frédéric Boone - Valérie Cabanes - Maxime Combes - Vincent Devictor - Frédéric Durand - Jean-Michel Hupé - François Jarrige - Catherine Jeandel - Etienne-Pascal Journet - Julien Rebotier - Roland Séférian - Pablo Servigne - Olivier Vidal

PRIX DU FILM DE SCIENCE du FREDD : MENTION SPECIALE DU JURY

Infos: VISA TEMPORAIRE du CNC N° 2019005631 - Code distributeur associé 5105 – TOXIC MUSIC

 
 

REVUE DE PRESSE

AMERICAN COSMOGRAPH, 4 octobre 2020

(...) Entièrement tourné à Toulouse, ce documentaire regroupe des extraits de conférences axées sur le réchauffement climatique. Le réalisateur met ainsi en lumière les témoignages de nombreux chercheurs et scientifiques. Qu’ils soient économistes, juristes, maîtres de conférences, militants… femmes et hommes exposent les résultats concrets de leurs recherches et pointent du doigt quantité de dysfonctionnements qui nous font prendre conscience de l’urgence à soigner notre planète, avant qu’il ne soit définitivement trop tard.

De la naissance du capitalisme à la guerre froide, en passant par la révolution industrielle, L’âge de l’anthropocène dresse un bilan alarmant des conséquences de la société productiviste dans laquelle nous vivons. Parce qu’il est temps de revoir nos modes de fonctionnement et de changer de paradigme en impliquant la responsabilité des multinationales, ce documentaire constitue un état des lieux, un diagnostic de la situation actuelle. Imaginons ensemble des systèmes alternatifs respectueux de l’environnement et de la biodiversité !

American Cosmograph
 

ALTERNATIBA TOULOUSE, 18 mai 2020

Depuis quelques semaines, la guerre du COVID masque le combat climatique. Il est pourtant stupéfiant de voir à quel point l’état d’urgence sanitaire a des similitudes avec l’état d’urgence climatique.

Tout d’abord, il semble avéré que l’origine de la contamination est en rapport avec la dégradation du climat, de l’environnement et des conditions de vie que nous impose le néolibéralisme. Car c’est bien cette dérive du capitalisme qui est au cœur de la dérive climatique. Je vous invite pour vous en assurer, à revoir le documentaire d’Alternatiba «L’âge de l’anthropocène, des origines aux effondrements», actuellement confiné sur Youtube.

 

AGORA VOX, 10 avril 2020

Confiner favorise la réflexion. Depuis maintenant plusieurs semaines, chacun réfléchit. Les philosophes y vont de leur tribune, les associations se rassemblent autour de propositions, des banderoles de revendications fleurissent aux balcons, même à Matignon, il semblerait que le gouvernement songe…

« Construisons le jour d’après ». C’est dès le 27 mars, le message que présentait un collectif de 18 organisations qui pointe les erreurs commises par le néolibéralisme : abandon des biens communs et du service public, délocalisation de la production, accroissement des inégalités, nous sommes désarmés face à la crise sanitaire, affaiblis par une économie qui a mis à mal l’état dans son ensemble. 

 

 

 

SCIENCES CRITIQUES, 3 avril 2020

C'est la mondialisation qui fait de l'épidémie de Covid-19, originaire de Chine, une pandémie mondiale. Mais replaçons cette crise, cet effondrement sanitaire, dans le contexte de notre société, celui de l'Anthropocène. Car au classement des menaces avérées pour le système-Terre, la première porte un nom : Homo Sapiens. Si l’homme persiste dans l mondialisation et dans l’asservissement de la nature, il n’est pas impossible que, d’une façon ou d’une autre, celle-ci contre-attaque.

 
ENVIRONNEMENT MAGAZINE, 23 mars 2020

Cette semaine, le réalisateur du documentaire "L’âge de l’Anthropocène, des origines aux effondrements", Gwarr Greff, réagit à la pandémie de Covid-19. Selon lui, il s’agit d’une conséquence de l’organisation mondialisée de nos sociétés. "Il est probable que l’écosystème Terre sache toujours générer de quoi revenir à un équilibre systémique, en attaquant les entités qui constituent une menace pour le plus grand nombre", écrit-il.

 

MONDES SOCIAUX, 25 février 2020

À l’image de Greta Thunberg incitant les politiques à davantage écouter les scientifiques, le film L’Âge de l’anthropocène, des origines aux effondrements constitue une tribune des chercheur.es. et expert.e.s sur le sujet. Regroupés au sein de l’ATECOPOL (ATelier d’ÉCOlogie POLitique), ces scientifiques issus de tous les champs disciplinaires analysent les problèmes causés par l’impact des activités humaines (Hoegh-Guldberg et al., 2018) et développent  leur vision en tant que citoyen. Ils entendent ainsi porter un récit pluridisciplinaire sur les constats actuels (Steffen et al. 2015) et les transitions possibles (Poore, Nemecek, 2018).

Une grande partie des propos présentés dans ce film sont issus des séminaires 2018-2019 de l’ATECOPOL et d’une journée dédiée à l’Anthropocène par les Éditions du Seuil. À l’issue d’un an d’échanges, l’ATECOPOL propose dans ce film une analyse complète des constats actuels, décortiquant les différentes lectures politiques (Bonneuil, Fressoz, 2013) et les récits du GIEC, faisant le bilan des ressources minières mondiales au reflet des nécessités de la transition énergétique (Vidal, 2017, 2018), et s’interrogeant sur les promesses techniques et leurs impacts sur la société (Jarrige, 2016). Ainsi, le film propose de cerner tous les aspects des problèmes sociétaux à venir pour s’armer de savoir et choisir en toute connaissance de cause. (...)

 

NATURE D'ICI ET D'AILLEURS, 9 février 2020

Avez-vous entendu parler de l’anthropocène, un terme qui caractérise la période géologique correspondant à l’activité humaine et à son impact sur l’écosystème terrestre ? Si ce n’est pas le cas, le documentaire «L’Age de l’anthropocène, des origines aux effondrements » du réalisateur Gwarr Greff a été tourné pour vous. Ce film livre différentes réflexions, analyses, interrogations, et quelques pistes de réponses sur la question de l’impact environnemental des activités humaines.

Un documentaire et un recueil de propos tenus en conférences ou entretiens

Au moment où Greta Thunberg invite les politiques à davantage écouter les scientifiques, ce film présente une véritable tribune pour les chercheurs, scientifiques et experts. Ces derniers offrent ici leur vision scientifique des problèmes causés par l’impact des activités humaines, ainsi que leur vision en tant que citoyen.

L’ensemble des idées présentées dans ce film sont issues des séminaires de réflexion écologiques réalisés par l’ATECOPOL au cours de l’année 2018-2019. L’ATECOPOL rassemble des chercheurs et des experts engagés en faveur des transitions écologiques. Économistes, physiciens, historiens, biologistes, géologues, sociologues, juristes, notamment, mais aussi représentants associatifs, échangent pour tenter de mieux comprendre ce qui se passe dans notre monde, et comment y faire face…

 

 

DEPECHE DU MIDI, 19 janvier 2020

Le 25 janvier 2020 à 20 h à la MJC de Castanet-Tolosan, 20 avenue de Toulouse, c’est une projection débat "L’âge de l’anthropocène" proposée par l’association Ressources. Un documentaire, made in Toulouse sur : "L’âge de l’Anthropocène, des origines aux effondrements". Pour mieux savoir ce dont il est question : l’Anthropocène désigne l’ère géologique actuelle qui se caractérise par des signes visibles de l’influence de l’être humain sur son environnement, notamment sur le climat et la biosphère. L’idée d’ère anthropocène est accréditée par certains scientifiques mais rejetée par d’autres.

Donc pour se faire une idée rien de mieux que d’assister à la projection-débat traitant d’un sujet au cœur des préoccupations de nombreux chercheurs mais aussi de l’Humanité toute entière. Tiré des conférences scientifiques publiques de l’Atelier d’écologie politique, (l’ATECOPOLE) c’est un état des lieux, un diagnostic de la situation fait par des chercheurs (es) de notre temps.

 

 

EN VOD SUR PORTAVISTA, 27 janvier 2020

L’âge de l’anthropocène désigne la période de l’histoire de la planète terre depuis que les activités humaines ont eu une influence déterminante sur  tous les écosystèmes : l’atmosphère, l’hydrosphère, la cryosphère, la biosphère et la lithosphère.  Buffon avait déjà au XVIIIe siècle écrit que « la face entière de la Terre porte aujourd’hui l’empreinte de la puissance de l’homme », mais depuis l’ère industrielle et la mondialisation de la production le phénomène s’est accéléré au point d’être considéré comme irréversible par certains. Le documentaire réunit les interventions de nombreux scientifiques qui font le point et apportent des éléments de réponses qui peuvent guider nos comportements et nos choix politiques.

 

 

 

 

 

 

 

 

DEPECHE DU MIDI, 18 janvier 2020

Quatre associations ariégeoises, Action des chrétiens pour l’abolition de la torture (Acat), Couserans-Palestine, CCFD Terre solidaire et Amnesty International, soutiennent quatre films, courant janvier, au Casino, dans le cadre du festival "Cinéma et droits de l’homme".

Mardi 21 janvier, à 21 heures, sera projeté le documentaire "L’Age de l’Anthropocène, des origines aux effondrements", de Gwarr Greff. Ce documentaire est un état des lieux, un diagnostic de la situation fait par des chercheurs de notre temps. Il montre comment, en quelques générations, l’humanité a transformé la Terre, au point d’avoir un impact écologique indéniable et irréversible. Colette Franco, responsable CCFD-Terre solidaire, animera le débat après la séance.

 

 

JOURNAL TOULOUSAIN, 2 décembre 2019

En quelques générations, l’humanité a transformé la Terre au point d’avoir un impact écologique indéniable et irréversible. Alors que tout s’emballe, le documentariste Gwarr Greff est allé à la rencontre de scientifiques et de représentants associatifs pour trouver les clés de compréhension et de lecture de l’évolution de notre société. Son film «L’Age de l’anthropocène, des origines aux effondrements » sortira 13 décembre. 

 

 

ATECOPOL, 27 novembre 2020

La première du documentaire aura lieu le 13 décembre 2019 19h à l’Espace diversités laïcité au 38 rue d’Aubuisson (Toulouse) et sera ouverte à tous ! Plusieurs intervenants du documentaire ainsi que l’équipe de travail seront présents pour animer le débat et répondre à vos questions.

Suivront des projections-débats publiques organisées lors de festivals audiovisuels en Occitanie comme le Festival du cinéma des Droits de l’Homme dès janvier 2020 dans plusieurs villes de la région. Toutes les dates et autres informations sont disponibles et mise à jour sur le site toxic-planet.net.

Ce documentaire est basé sur les séminaires SEMECOL 2018-2019 et résume les différents propos des intervenants. Ce projet a vu le jour avec la motivation de Gwarr Greff (Alternatiba Toulouse), quelques membres de l’ATECOPOL et quelques militants de Alternatiba Toulouse.

 

 

ONE PLANET, 24 novembre 2019

Un film de Gwarr (2019)

Production: Alternatiba Toulouse – Toxic-planet

Synopsis: En quelques générations, l’humanité a transformé la Terre au point d’avoir un impact écologique indéniable et irréversible.

Alors que tout s’emballe, peut-on encore imaginer une solution à l’urgence climatique, la préservation des espèces menacées, peut-on même espérer un monde pour l’homme sur le long terme ? Les scientifiques lèvent certains doutes et nous donnent des éléments de réponse qui peuvent encore guider nos comportements ou nos choix politiques.

Document enregistré de septembre 2018 à octobre 2019 avec la participation de l’Atécopol (Atelier d’écologie politique – Toulouse) atecopol.hypotheses.org

 

The Age of Anthropocene, from the origines to the collapses

In a few generations, humanity has transformed the Earth to the point of having an undeniable and irreversible ecological impact. While everything is racing, can we still imagine a solution to the climate global warming emergency, the preservation of endangered species, can we even hope for a world for man in the long term? Scientists are raising some doubts and giving us some answers that can still guide our behavior or our political choices.

 

 
contact :
contact@toxic-planet.net
 
 
 
www.toxic-planet.net
(c) 202